PUNK HARDCORE, D-BEAT CRUST, FASTCORE, GRINDCORE... FORUM

Victimized and abused for stepping out of line, jailed and tortured just for question why...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Echos du Safari - bulletin apériodique de la région caen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
somedaynotsoon



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Les Echos du Safari - bulletin apériodique de la région caen   Sam 27 Mar - 4:39

bulletin anarchiste apériodique de la région caennaise.
disponnible au bar de la fac, au brouillon de culture, à la librairie de l'université, à chaque infokiosques sur caen, au squat politique le pavillon noir.
numéro 0, numéro 1, numéro HS : l'intergalactique safariste, numéro 2 et numéro 3 disponnible sur http://ablogm.org/lesechosdusafari/
Le souci c'est que l'hébergeur a quelques souci. Si jamais vous voulez les version informatique envoyez nous un mail : lesechosdusafari@riseup.net

prochain numéro fin avril.

le dernier tract diffé sur Caen à la manif "traine-savattes" pour les retraites vous donnera un aperçu des idées du canard.

Adresse aux défaitistes,

« il n'y a plus maintenant de beauté et de consolation que dans le regard qui se tourne vers l'horrible, s'y confronte et maintient, avec une conscience entière de la négativité, la possibilité d'un monde meilleur »
ADORNO, Minima Moralia

Ceci n'est pas un appel à la grève
(ou joindre l'inutile au désagréable)

Il n'y a rien à attendre de la journée de grève d'aujourd'hui, nous en avons conscience. A mesure que la société bat de l'aile, l'individualisme se renforce. Les rares moments d'espoir suscités par ces mobilisations se soldent par de funestes cortèges en déroute, où l'on consomme sa grève, où l'on parade tête baissée, où l'on a mal au cœur car on se sait dans l'hypocrisie.
Il n'y a rien à attendre de ces mobilisations car on le sait, tout est joué d'avance : de la mise en place des réformes à la gestion de la contestation par les « partenaires » sociaux (sic).
Je n'en suis plus à lutter contre la réforme des lycées, celles des universités, ou même pour une retraite que je n'aurais surement jamais. Je ne lutte pas pour l'emploi, ni pour plus d'argent. Je lutte pour lutter. Quelle finalité me direz-vous? Celle de remettre en cause l'état de fait de façon permanente. Celle d'appréhender la vie et le rapport à l'autre avec un regard non figé en perpétuel mouvement.
Je fais parti de ce que les médias et le pouvoir s'amusent à appeler la génération C.P.E. Ce « soulèvement massif de la jeunesse » qui a fait trembler pendant plusieurs semaines l'Etat. Ce mouvement instable et auto-organisé qui a poussé les syndicats réformistes, qu'ils soient professionnels ou étudiants à montrer leur vrai visage, celui de la co-gestion. Cette lutte nous l'avons perdu, n'en déplaise à certains. Le C.P.E n'était que le point soulevé par les médias, le reste des revendications étant la plupart du temps passé à la trappe. Pourtant après trois mouvements universitaires, des luttes collectives au sein de l'établissement où je bosse, et toutes autres sortes de combats, je suis encore là, un goût amer de défaite au fond de la gorge mais un esprit de révolte au fond de mon cœur.
Ces relents d'échecs et de fatalité me reviennent tous les jours, à chaque matin où mon réveil sonne le glas d'une journée perdue à « gagner ma vie », alors qu'au fond les rares moments réellement vécus ont été pour moi des moments de luttes et de remises en questions, c'est pourquoi j'ai décidé de me déclarer en lutte quotidienne. Parce que l'attente d'un quelconque effondrement ou mouvement de masse est avant tout notre défaite quotidienne.
Il ne s'agit pas d'une figure de style pour me faire mousser, pour me sentir plus engagé, plus radical que d'autres, mais d'une façon de se sentir vivant et de refuser l'échec. C'est une façon de combattre la routine de la grève mensuelle ou trimestrielle ( novembre, janvier, mars mai, les dates se ressemblent mais rien ne change), de m'opposer systématiquement à la marchandise et au monde qu'elle a engendré. Cette démarche n'est pas qu'un discours écrit à la va vite pendant ma pause. C'est un mode de vie. Je n'attends pas grand chose des journées de grèves syndicales, ni même des élections, qui plongent les individus dans leur rôle de spectateur s'activant un jour de temps en temps pour la réappropriation du politique. Je ne souhaite plus participer à ces jeux de dupes, où l'on ne peut espérer qu'un ralentissement mou de la machine destructrice qu'est le libéralisme.
Mais vivre cela seul est sans intérêt, il s'agit de s'opposer collectivement à ce monde que l'on nous prépare depuis des années, en s'organisant par nous-mêmes, et s'il doit y avoir une première étape ce sera le refus sans concessions, la seconde sera la révolte.
Si on me répond que je suis utopiste, ou mieux encore que je suis jeune, j'ajouterai qu'il ne tient qu'à vous de vous sentir déjà mort, puisqu'on est jeune par sa révolte et non par l'age.
Aujourd'hui je ne suis pas allé travailler je suis gréviste. Pas pour protéger les retraites, mais pour récupérer une journée volée par le travail et tenter de construire quelque chose qui s'éteint à mesure que la fatalité ne cesse de croître, une volonté de changement, un esprit de révolte, une colère noire.

Ceci n'est donc pas un appel à la grève, mais un appel à sortir de la mort qui nous gouverne.
Que crève ce monde et vive la Commune!
Solidarité avec les compañeros-ras grec-que-s

Un mouton devenu loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Echos du Safari - bulletin apériodique de la région caen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bulletin scolaire
» 1965 Gretsch "Safari"
» Le bulletin scolaire (en Ch'ti)
» Créer un bulletin d'adhésion en ligne
» Problème d'Affichage (Editeur sous Safari=>Chrome)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNK HARDCORE, D-BEAT CRUST, FASTCORE, GRINDCORE... FORUM :: BRISEZ LES CHAINES !!!-
Sauter vers: